Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 mai 2008 5 09 /05 /mai /2008 14:10



Arsène MOSCA, Wac Do


© 2007 - PVO Audiovisuel Multimédia Réalisateur : Christophe FRANCK
Auteur(s) : Hassen MEDDAD dit Arsène MOSCA, Jean DUJARDIN
 &
Stéphane DEBAC




Arsène MOSCA, Tameur

© 2007 - PVO Audiovisuel Multimédia Réalisateur : Christophe FRANCK

 Auteur(s) : Hassen MEDDAD dit Arsène MOSCA, Jean DUJARDIN
 &
Stéphane DEBAC
 Musique : BO du film "Touchez pas au Grisbi"




http://videos.france5.fr/search/?q=STEPHANE+DEBAC




http://videos.france5.fr/search/?q=arsene+mosca

Repost 0
Published by maeva - dans TELEVISION
commenter cet article
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 12:07






Découvrez la bande-annonce de "Phénomènes",
le nouveau thriller surnaturel de M. Night Shyamalan





http://video.msn.com/video.aspx/?mkt=en-us&vid=cb009af1-720d-4ff0-8f09-f04d335d546e&wa=wsignin1.0



http://fr.youtube.com/watch?v=4fwccFTJIdo


A la 54 ème seconde de la video , Stephane Debac
( à droite )




DATE DE SORTIE: 11 Juin




  
Repost 0
Published by maeva - dans CINEMA
commenter cet article
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 12:10


Eddy Brière/Brazil














Repost 0
Published by maeva - dans PHOTOS
commenter cet article
23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 15:29

Propos recueillis par  Eric Coubard


  Qu'est-ce qui a déclenché votre passion pour la comédie ?


SD: Sincérement, je ne sais pas. C'est comme les mecs qui ont une vocation
religieuse. Acteur, c'est un vecteur, un moyen d'expression. C'est ce que j'ai
trouvé de mieux pour être.
Je suis assez créatif et je peux m'épanouir.


  Est-ce que dans votre profession, vous vous dîtes que critiques de ciné,
ce sont des acteurs ou des réalisateurs ratés ?


SD: Je ne crois pas du tout. Pourquoi cela devrait-il générer de la frustration?
Pourquoi le critique devrait être forcément frustré ? On le dit. Je crois
simplement que dans ce métier, il y a des gens qui ne sont pas à leur poste,
faute de mieux.


  C'est vrai que vous avez la réputation de ne pas être tendre avec la
corporation. Un peu dur ?


SD: Non, lucide ( rires ) ...Je la vis. Vous dîtes cela par rapport à 
LA COMMUNE
où je disais que je m'étais inspiré pour jouer un salopard de personnes
que j'avais croisées dans ma corporation ?


  Exact.


SD: Oui, c'est vrai. Il y a des salopards et des gros cons partout. Même
dans le secteur hospitalier. Je ne vais pas vous la jouer Oui-Oui  aux pays des
fées. Je ne revendique pas. Le métier d'acteur en général, génère beaucoup de
violence. Ce n'est pas ce qu'on a envie de véhiculer évidemment, ce n'est pas
le propos. On s'en fout. L'idée, c'est de donner de l'émotion, du plaisir aux
spectateur, c'est tout. Mais dans la construction, c'est parfois très violent.
C'est compliqué de monter un film, c'est compliqué d'être acteur. Il n'y a pas
beaucoup d'acteurs qui font ce qu'ils veulent. Il y en a beaucoup qui font ce
qu'ils peuvent. Des gens très connus ( rires )
J'espère rester fidèle au gamin de quinze ans qui voulait être acteur...
D'un autre côté, on ne peut pas reprocher à un acteur de ne pas travailler.
Vivre de son métier, c'est accepter de faire des pubs, de rouler sa bosse.
On n'est pas mauvais comédien dans un truc médiocre.
Il n'y a pas que des coups de baguette magique qui vous permettent d'enchaîner
les bons films, le chemin est parfois plus accidenté. 



  Le nom Debac commence à circuler sur toutes les lèvres à Paris.


SD: J'espère. Beaucoup de gens m'ont découvert dans
L'AFFAIRE VILLEMIN
C'est terrible, je ne devrais pas dire ça, mais les gens n'ont pas toujours
beaucoup d'imagination. On est souvent employé pour ce que l'on a fait et
rarement pour ce que l'on pourrait faire.
Cela met en péril une forme de curiosité . Quand j'ai fait
L'AFFAIRE VILLEMIN
 j'ai reçu de superbes critiques...
Donc j'avais la tête de l'emploi du petit juge. Je n'ai pas la gueule anguleuse
pour faire le méchant dealer, ni le profil du gendre idéal.
Les choses vont peut-être se mettre en place petit à petit. J'aime bien, car on
part sur un terrain hyper sain...


  Comment jugez-vous le cinéma Français ?


SD: On manque de movie-makers. Spielberg s'approprie les sénarios
et les transcende. En France, on a toujours ce syndrome du film d'auteur.
Les réalisateurs ont du mal à s'approprier un scénario qu'ils n'ont pas écrit.
Même le producteur s'improvise parfois auteur, co-scénariste.


  Un dernier mot sur
MODERN LOVE



SD: Je suis fier d'en être. Je suis content de l'itinéraire Jérome-Elsa
dans le film, je suis fier de ce qu'on a construit avec Bérénice.
Repost 0
Published by maeva - dans INTERVIEWS
commenter cet article
19 avril 2008 6 19 /04 /avril /2008 12:24



Jean Dujardin, producteur et réalisateur de la saison une de « Palizzi », la série format court diffusée par 13ème Rue qui raconte la réinsertion dans la vie quotidienne d'un ancien caïd, est un homme pressé. Pris par le tournage de la suite d'OSS 117, il a décidé de passer la main pour la deuxième saison. Son ami et acteur Stéphane Debac (La Fille coupée en deux, Modern Love) en réalisera quinze épisodes. Il y était déjà apparu à trois reprises. Le projet reste donc entre amis.

 

Stéphane Debac, qui fera par ailleurs une brève apparition dans le nouveau film de M. Night Shyamalan, s'est dit ravi.

« J'ai immédiatement accepté, honoré qu'il me passe le ballon ! C'est un plaisir de diriger à nouveau mon pote, de soigner le second plan et surtout de rester fidèle à l'esprit de « Palizzi » : une espèce d'ovni tout droit débarqué d'un autre monde ! »

 

 

http://www.toutlecine.com/

Repost 0
Published by maeva - dans TELEVISION
commenter cet article
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 20:05



Avec Stéphane Debac

Dans le rôle d'Alexandre Vincent


Ici avec Alain Doutey


TEASER

 








Saison 1

 

  Auteurs :

Abdel Raouf Dafri
Philippe Triboit

 

 Acteurs :

Stéphane Debac

Alain Doutey

Tomer Sisley
  Francis Renaud
  Doudou Masta
Angela Molina
  Patrick Descamps
Stefano Cassetti
  Samira Lacchab
Tahar Rahim
Alain Doutey
Pascal Elso
  Maher Kamoun

 

Résumé

Quatre tours à la périphérie d'une ville, entourées d'une campagne sauvage : « La Commune »
est un no man's land, un corps étranger.
François Lazare, devenu Isham Amadi, sort de prison 20 ans après le meurtre de deux policiers, converti à l'Islam et couvert d'une nouvelle aura de leader spirituel. De retour à la Commune, il retrouve tous les visages de son adolescence : Daoud, l'ami d'enfance devenu puissance de l'ombre ; Maurice Dubar, le policier qui l'a arrêté et témoigné contre lui ; Denis Moreau, le fils d'un des inspecteurs abattus qui veut venger son père ; Ibrahim el Hadj, fils de l'ancien imam, aujourd'hui autorité religieuse de la cité ; Jean-Bernard Pietta, le maire de la ville qui voudrait raser la cité, et qui se heurte à Anita Rossi, directrice du centre social de La Commune.
Le passé peut-il être soldé ? Il faudrait pour cela que la vérité sur ces meurtres commis il y a vingt ans près du bac à sable, alors que Daoud et Amadi n'étaient encore que deux gamins, éclate au grand jour...

Repost 0
Published by maeva - dans TELEVISION
commenter cet article
16 avril 2008 3 16 /04 /avril /2008 19:18

Titre original : The Happening



Date de sortie : 11 Juin 2008



Format Quicktime



http://www.apple.com/trailers/fox/thehappening/index.html





Galerie photos

http://www.dvdrama.com/galerie/the_happening_pheno_/









Repost 0
Published by maeva - dans CINEMA
commenter cet article
14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 11:34


Mars 2008



Repost 0
Published by maeva - dans PRESSE
commenter cet article
7 avril 2008 1 07 /04 /avril /2008 08:12


A DECOUVRIR .. BRAZIL2  AVRIL -M 03454-
BERENICE BEJO ET STEPHANE DEBAC

THE MODERN LOVERS

Non. Brazil2 n'est pas tombé sur la tête. Et non Brazil2 n'accepte pas les compromis.
Allez voir MODERN LOVE et vous ne pourrez pas nier assister à la
naissance d'un excellent duo:
Bérénice Béjo et Stéphane Debac.
Leurs prestations et leurs parcours méritent largement de figurer dans
votre magazine sans concessions.
Et ce que nous avons vu sur grand écran se reproduit sous nos yeux:
une incroyable entente entre deux comédiens.
On les adopte tout de suite ces amoureux modernes.




SIX  PAGES  CONSACREES  AUX DEUX ARTISTES
AVEC UNE  INTERVIEW

DE STEPHANE ET DE JOLIES PHOTOS.

Repost 0
Published by maeva - dans PRESSE
commenter cet article
6 avril 2008 7 06 /04 /avril /2008 23:27

UNE HISTOIRE DE POTES


Alors qu'il est actuellement en tournage à l'étranger, Jean Dujardin, l'espion d'OSS 117, vient de confier une mission de haute importance à son ami Stéphane Debac. Il s'agit de réaliser la deuxième saison de Palizzi, la fiction courte qu'il produit pour 13ème Rue avec son meilleur copain, Arsène Mosca.

«Ce programme est avant tout une aventure de potes! J'y incarnais l'année dernière ce pauvre loser de Cyril. Alors, quand Jean m'a proposé de réaliser quinze épisodes inédits, j'ai immédiatement accepté. Je suis trop honoré qu'il me passe le ballon.»

L'acteur, vu récemment dans «La Commune», sur Canal+, n'en est pas à son coup d'essai.


«J'aborde cette nouvelle casquette de la même façon que j'avais coécrit et mis en scène le one man show d'Arsène en 2003. C'est un plaisir de pouvoir encore diriger mon pote.»

En attendant de voir cette nouvelle saison, en septembre, la rediffusion des premiers épisodes de Palizzi est à ne pas rater le 19 avril sur 13ème Rue dès 00 h

http://www.tvmag.com
Repost 0
Published by maeva - dans TELEVISION
commenter cet article

Présentation

  • : STEPHANE DEBAC News
  • STEPHANE DEBAC  News
  • : Toute l'actualité cinématographique, télévisée, interviews et dernières informations concernant STEPHANE DEBAC publiées sur le Web et dans la presse.
  • Contact

Stephane Debac

 400729 11

Stéphane D La Proie  

Recherche

         stephane-debac-coureur-de-fond-photo-dr

6 portrait-stephane-debac

  400729 3

Repertoire

Catégories