Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 12:14

 

 

Algérie, 1960. Une section de paras français est envoyée à la recherche d'un avion disparu dans le désert algérien. L'épave de l'avion est rapidement localisée, mais il n'y a aucun survivant, juste une mallette estampillée "secret défense". Prise d'assaut par des soldats ennemis, la troupe trouve refuge dans une étrange citadelle abandonnée. Malgré les mises en garde de la Gardienne des lieux, ils réveillent les Djinns, les esprits maléfiques du désert...




LA CRITIQUE

Premier long métrage d'un couple de réalisateurs/scénaristes davantage familiers de la télévision et du clip, "DJINNS"

Perdu dans d'envoûtants décors naturels, le film revisite la mythologie orientale, inspiré par ses créatures les plus représentatives, les Djinns. Plus que des esprits maléfiques, ceux qui se manifestent sous diverses formes pour posséder les êtres humains, se posent plutôt comme les gardiens ancestraux du désert, punissant toute menace ou intrusions d'envahisseurs, ici une troupe de soldats français sur les traces d'une mallette au contenu bien mystérieux...

Parachutés dans un village d'autochtones perdu dans le temps au milieu de nulle part, l'aventure va soudain revêtir un caractère introspectif et surnaturel pour les membres de l'unité, dans le contexte historique peu reluisant de la guerre d'Algérie...
Tour à tour en proie à leurs peurs les plus profondes, chaque homme convoitant le précieux objet, sombrera insidieusement dans les méandres de la folie, en écho à une mission militaire des plus discutables...

Alors que le personnage de Michel contraste avec le reste de l'escadron par son seul rôle de cameraman peu enclin au combat, de ses images transpirent une certaine forme d'humanité et de respect. Un aspect documentaire retraçant la rencontre avec un peuple, plus que la guerre elle-même, dont les traditions et les mystères se voient exacerbés par l'hostilité ambiante de l'environnement (personnage à part entière dans le film), où les redoutables tempêtes de sables succèdent à la chaleur écrasante des dunes.

Malgré son – vraisemblable – modeste budget, "DJINNS" parvient à convaincre, ne serait-ce que grâce à un scénario original et une mise en scène plutôt sobre, loin des récentes tentatives françaises remplies de bêtes clichés à l'américaine.
 

Ohmygore

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : STEPHANE DEBAC News
  • STEPHANE DEBAC  News
  • : Toute l'actualité cinématographique, télévisée, interviews et dernières informations concernant STEPHANE DEBAC publiées sur le Web et dans la presse.
  • Contact

Stephane Debac

 400729 11

Stéphane D La Proie  

Recherche

         stephane-debac-coureur-de-fond-photo-dr

6 portrait-stephane-debac

  400729 3

Repertoire

Catégories